FÊTE DU SPIT 2019

Edition 4

ENGLISH VERSION HERE !

INGRÉDIENTS
POUR UNE FÊTE DU SPIT RÉUSSIE

250 kg de Passion

Inhérente à Greenspits et à ses membres, la Passion était omniprésente pendant toute la fête du Spit. On retrouvait la passion dans les yeux des équipeurs qui parlaient de la liberté de mettre en valeur une “ligne” sur une paroi, et dans les sourires scintillants des grimpeurs transpirants qui défaisaient leur noeud après être descendus de l’une des belles voies de “Mollans”. La Passion lubrifiait les articulations noueuses des acharnés qui grimpent depuis plus de 40 ans, s'ancrait sous les ongles des débutants qui découvrent les joies de l’escalade outdoor. La concentration de grimpeurs passionnés à la fête du Spit était telle qu’il était difficile de ne pas avoir des fourmis dans les doigts tant l’émulation se diffusait.

La passion s’est manifestée sous des formes variées tout au long du week-end. C’était l’expression d’un dénominateur commun à tous les participants et organisateurs; c’était le fil conducteur de l’évènement.

“Je connais des gens qui n'aiment pas les festivals de grimpe. Ils ne sont probablement pas allés à celui qu'il fallait...! La Fête du Spit combine tout ce que j'aime dans un festival : de la grimpe, de la musique, de la pédagogie, de l'art. On y danse, on y rencontre d'anciens et de nouveaux amis, des grimpeurs de toutes les générations grimpent ensemble. L'ambiance décontractée et le fait qu'il n'y ait pas trop de monde en font un événement relativement intimiste, mais avec de nombreuses personnes que je ne connaissais pas, ou que je n'avais jamais rencontrées. J'espère que ce festival subsistera avec le même esprit et la même qualité.”

Saïd Belhaj, 38 ans.

Une triple dose de Motivation

Alors que certains se retrouvaient entre vieux compagnons de cordée, d’autres faisaient de belles nouvelles rencontres. Des encouragements dans tous les sens, des échanges de méthodes à tout bout de champ, ou encore des promesses de bières pour acheter un assureur le temps d’un “run”… Bref de quoi raviver les petites flammes et alimenter les brasiers, trouver de nouveaux projets, planifier des futurs week-ends ou vacances en falaise, et nous rappeler pourquoi on grimpe !

La bienveillance était également de mise, avec une attention particulière de chacun sur les règles de sécurité : on s’observe, on s’entraide et on “double-check” sans pression.

Au final, pas besoin d’être “dans le 9” pour être motivé et se se donner à fond dans les voies ! L’escalade a la caractéristique géniale d’être un langage universel, un sport d’équipe où le nombre de joueurs est infini, et où chacun a sa place, quel que soit son niveau.

Les participants sont parfois venus de loin… Certains ont fait la route depuis le pays basque espagnol ou même l’Angleterre, avec le plaisir de pouvoir passer quelques jours supplémentaires autour de Mollans-sur-Ouvèze, dans cette magnifique région Drômoise qui comprend le parc naturel régional des Baronnies Provençales qui regorge de falaises plus belles les unes que les autres.

 « Avec les études, j'avais prévu de moins grimper cette année.  Mais je crois que la Fête du Spit a un peu bousculé mes plans... Je suis reparti en me disant que j’arrêterai plus tard, ou jamais, probablement. Et qu'en attendant, il reste encore un paquet de parois avec lesquelles jouer ! »

Martin, 22 ans.

Deux grosses louches d’enseignements pour offrir plus de consistance au plat

Les assoiffés (de savoir) ont eu de quoi hydrater leur envie d’apprendre à la Fête du Spit. Une demi-douzaine d’ateliers étaient proposés tout au long du week-end. Rééquipement, préparation mentale, prévention de blessures, "manips" en terrain d’aventure, danse escalade... L’idée n’est pas de vous refaire le programme de l’événement mais de mettre le doigt sur d’autres ingrédients qui font la magie de notre sport: transmettre, apprendre et partager.

C’est avec entrain et implication que des personnes d’expérience se sont investies pour communiquer leur savoir. Un vrai régal pour ceux qui voulaient découvrir d’autres aspects de leur sport favori ! Sans compter les projection de films qui nous ont bien fait rire, rêver et même pleurer.

Ouvrir des portes, planter des rêves… la Fête du Spit c’est aussi ça !

« La Fête du Spit alias la fête de l'escalade ou comment réunir des gens qui aiment ce sport et qui ont envie de partager ensemble un bon moment. J'y retrouve tout ce que j'aime: de la générosité à travers l’association et les bénévoles, du partage à travers la grimpe ou autour d'un verre, de la transmission de savoir à travers les ateliers variés ou la projection d'un film… Merci à Greenspits de proposer ça, à chaque fois c'est un régal ! »

Florence, 33 ans.

Deux douzaines de bénévoles généreux

Comme la farine dans une recette de pain de campagne, les bénévoles sont ceux qui ont fait lever la pâte, et rendu ainsi la Fête du Spit possible. Une équipe de 25 s’est donnée corps et âme non seulement pour bichonner les participants pendant l'événement mais aussi pour tout organiser plusieurs semaines en amont. Depuis la recherche des partenaires et la mise en place d’un programme riche, la communication sur l’événement, en passant par les travaux d’électricité, l’équipement de nouvelles voies, jusqu’au démontage et la vidage des sacs des toilettes sèches, il y avait des tâches de toutes les couleurs !

La générosité avec laquelle l’équipe des bénévoles s’est investie représente le pilier du fonctionnement de l’association. S’investir dans un projet associatif c’est du travail, beaucoup de travail même, et tous les membres actifs de Greenspits ont des vies bien remplies. Pourtant ils décident de libérer du temps et de l’énergie pour apporter leur petit grain de sable à l’escalade, à l’environnement, aux grimpeurs et aussi (surtout) pour mener à bien des projets. De quoi redonner foi en l’humanité !

« La fête du spit, c'était vraiment cool. C'est un luxe incroyable de n'avoir plus rien à faire en rentrant de grimper : tendre un verre et le récupérer plein de bonne bière fraîche, tendre la main et recevoir un plat de riz aux légumes tout cuit tout délicieux... Quel régal ! »

Sophie, 49 ans.

Soupoudrez de zests d’éco-responsabilité

L’organisation d’un événement de cette ampleur demande une grande anticipation pour ne rien oublier : des éléments clés aux plus petits détails, tout est pensé, calculé, anticipé, repensé…

Pour ce qui est de la Fête du Spit, beaucoup de questions environnementales on été mises sur la table au moment de la conception du projet pour limiter l’impact de l’évènement.

On peut citer les toilettes sèches, à la falaise et sur le lieu des soirées; le choix (primordial) des breuvages et mets : bio, local ou artisanal; Les verres en verre pour les réutiliser chaque année (et pour plus de Plaisir !); Les matières écologiques pour les bracelets des participants, pour la vaisselle; les ampoules leds ou basse consummation; Les infos pratiques et programme en format numérique; un document en ligne et partagé entre les participants pour proposer ou demander un covoiturage; le nettoyage de la falaise et ses abords.

Se remettre en question pour être en accord avec nos valeurs, un beau challenge ?

Nous sommes conscients que beaucoup de progrès restent à faire. Vos suggestion et votre aide sont toujours les bienvenues ! Rendez-vous six mois avant la prochaine édition pour l’organisation de ce rendez-vous ?

« Ce qui me pousse à m’investir dans Greenspits, c'est que je crois aux valeurs que l’association met en avant. Depuis la première Fête du Spit j’ai toujours été bénévole. J’aime l'équipe de l’organisation: on se connaît aussi bien dans nos qualités que dans nos défauts et même si on est un peu à l’arrache (voir complètement à la bourre) sur certains points, on se fait confiance et on aime ce qu'on fait. C’est une grande satisfaction de voir les gens bien reçus, contents d’être là, et dans le grace au partage de l’énergie qu’on a pu mettre dans l’organisation. C’est un peu comme recevoir des amis à la maison : on aime qu'ils se sentent bien accueillis et qu'ils prennent du plaisir ! »

Julien, 35 ans.

Faire frémir vigoureusement les “spit-teuffeurs”

Un bon curry de légumes préparé avec amour, une recette secrète de punch, un combo parfait entre musiciens live et Djs orchestré d’une main de maître par Mr Lafouche, fier représentant des Sagagnass Sound System… Manquait plus que le public… Et finalement on se demande encore qui a fait le meilleur spectacle entre l’équipe des artistes et celle des participants ??

Dès 20h, le repas à peine servi, captivés par le rythme entraînant des percussions de Saïd et Toulouse, par la harpe traditionnelle et le chant de Zaky Diarra; chauds” des rotules, prêts à tout, sourires en place, la soirée s’annonçait haute en couleurs.

Il est 21h30 quand Pioup Selectik & M attaque le “warm-up” aux platines, avec des influences de musique du monde, funk, soul, suivi par la Jungle de Poulpasound, les Sagagnass, et la techno de Wals-R qui mettent tout le monde d’accord avec un dance-floor bouillonnant de 250 personnes à 3h du matin ! Du jamais vu pour une soirée de grimpeurs… Plus épicuriens que mangeurs de graines, il est évident que la crème de la crème était bien présente ce soir là !

“La soirée du samedi aura tenue toutes ses promesses. La musique live puis les DJs ont envoyé du très très lourd et nous ont fait danser jusqu’au petit jour. C’était génial de voir tout le monde se lacher, l’ambiance était complètement folle !”

Camille, 33 ans.

Dernière étape, reserver l’émulsion des grimpeurs pour l’année suivante, et laisser s’émaner les vocations !

Avec un concept d'événements comme la Fête du Spit, les participants se fidélisent, et les curiosités s’attisent. Il est parfois difficile d’arrêter les préventes, et de ne pas accueillir tout le monde. Nous avons pris le parti de conserver une taille humaine et de faire perdurer les valeurs qui nous sont chères.

Nous accueillons des membres actifs prêts à porter les projets de l'association dans toute la France ! Malgré les rythmes effrénés et lieux de vie variés de chacun, chaque heure que vous donnerer à Greenspits sera un soutien considerable. Prendre votre adhésion annuelle est indispensable. D’ailleurs, vous qui avez lu cet article jusqu’au bout, êtes vous membre de Greenspits ?

"Je crois qu'on est complètement fous en fait ... Qui d'autre a déjà pensé presser 200kgs d'oranges et citrons pour un évènement ?? L'idée était de faire le meilleur punch possible, avec des fruits frais, et car les vitamines ça fait beaucoup pour l'ambiance... Ça en dit pas mal sur les autres thématiques du week-end, et sur l'état d'esprit des organisateurs. On a fait des paris, on a fait au mieux, l'objectif principal ici n'étant pas de faire des bénéfices."

Carole Palmier, 32 ans.

Quelques photos grand format juste pour le plaisir ...

Et la totale des images ci-dessous ! Vous y êtes forcément ;) 

Un grand merci à Damien LargeronArthur Delicque et Alicia Blanchin pour ces images !
Suivez Damien !
Suivez Arthur !

La Fête du Spit c'est aussi grâce à eux ...

Mollans-sur-Ouvèze

...Rendez-vous  l'année prochaine !!!

 

Un grand merci à Eline Le Menestrel, Romaric Geffroy et Carole Palmier pour leur travail sur cet article !

ou partager sur

Restons connectés au rocher !

Mentions légalesCopyright 2019Plan du siteFDSv4.0.2
Suivez-nous sur
#feteduspit #feteduspit2019
twitter-squarefacebook-squarelinkedin-squareinstagram linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram